L'aide française au Ghana
Voir la carte des projets
X
Suivez l'aide au développement du Ghana Explorer les projets »

Les projets les plus récents

En bref

  • Nombre total de projets 17
  • Projets actifs 11

Le mot du secrétaire d’Etat chargé du développement et de la francophonie

photo-av-1« Je suis très heureux de vous accueillir sur ce site Internet créé par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Il a pour objectif de vous apporter des informations concrètes sur les nombreux projets de développement menés par la France dans les pays où elle concentre son effort de solidarité en subventions et dons.

Cet espace est celui de la transparence. Il est destiné aux citoyens des pays auxquels nous apportons notre soutien, et également à nos concitoyens qui désirent être mieux informés de l’ambition et de l’efficacité de notre aide et de nos financements pour le développement.

C’est aussi un espace participatif. Le dispositif « contrôle citoyen » vous permet de réagir, de nous interpeller ou de nous interroger sur les projets présentés. Je souhaite encourager ce dialogue entre les citoyennes et les citoyens, les acteurs locaux et les responsables français des politiques de développement et de solidarité internationale.

Ces pages traduisent notre volonté de plus grande transparence, de plus grande cohérence et de plus grande efficacité qu’incarne la rénovation de la politique française de développement international engagée depuis 2012. Il nous faut bâtir, ensemble, un monde plus solidaire et donc plus humain, en atteignant les Objectifs de Développement Durable adoptés par la communauté internationale en 2015.

Au Ghana, l’action de la France s’inscrit dans le cadre du Document cadre de partenariat 2013-2016 qui s’articule autour de quatre axes prioritaires : le développement durable (agriculture et sécurité alimentaire, énergie, biens publics mondiaux) ; le soutien à la croissance (développement urbain et appui aux collectivités locales, appui au secteur privé) ; la gouvernance (soutien à la gouvernance démocratique, à la réforme du secteur public et à la décentralisation, ainsi qu’à la société civile, coopération de sécurité et défense) ; et la coopération culturelle, linguistique et universitaire. Les financements français se concentrent sur trois secteurs : l’agriculture et la sécurité alimentaire, l’énergie, le développement urbain et appui aux collectivités locales».

André Vallini, secrétaire d’Etat chargé du Développement et de la Francophonie
@André Vallini

 

Lire la suite

Parties prenantes


logo_mfcp
L'Agence française de développement